PREMIERES CHANSONS (1942-1949) BRASSENS par GEORGES, GARCIA MARQUEZ GABRIEL, LIEGEOIS JEAN-PAUL

Epaisseur 18 mm Largeur 131 mm Hauteur 186 mm

En stock : 1

Disponibilité : Attention Peu de disponibilité

14,00€ TTC

Nouvelle édition du livre Premières chansons

PRÉSENTATION

   C’est en 1938, année de ses 17 ans, que le jeune Georges a vraiment commencé à écrire des chansons. En 1942, pour les protéger, il a passé le concours d’entrée de la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique). Admis comme parolier, il y a déposé, entre 1942 et 1949, les textes des soixante-huit chansons qui sont ici réunies. Elles sont publiées dans l’ordre où Brassens les avait recopiées de sa main dans deux cahiers d’écoliers.
Seules quatre de ces soixante-huit chansons sont passées à la postérité : Maman, Papa ; Le bricoleur ; Les amoureux qui s’bécott’ sur les bancs publics ; et J’ai rendez-vous avec vous. Les soixante-quatre autres, Brassens ne les a jamais chantées en public ni enregistrées en studio. Elles étaient restées inédites jusqu’à la publication de ce recueil : Personne ne saura jamais ; Le bon Dieu est swing ; Souviens-toi du beau rêve ; Je pleure ; Loin des yeux, loin du cœur ; Paris s’est endormi, etc.
Dans chacune de ces Premières chansons, on rencontre – selon le mot de Gabriel García Marquez – un « instinct poétique » que la suite de l’œuvre de Georges Brassens confirmera avec éclat.
 
Édition établie et annotée par Jean-Paul Liégeois

De Georges Brassens au cherche midi : Œuvres complètes, Les chemins qui ne mènent pas à Rome, Journal et autres carnets inédits, Je suis une espèce de libertaire.
Et aussi : Brassens par Brassens, Les Mots de Brassens et Sous la moustache, le rire, de Loïc Rochard. Brassens, homme libre de Jacques Vassal.

BIOGRAPHIE

   « Georges Brassens, poète français né à Sète en 1921, célèbre autour des années 1950, 60, 70 et la suite… Georges Brassens, poète français né à Paris (Montmartre) en 1952-53… Brassens, un poète qui descend dans la rue comme une émeute… Avec Georges, nous parlions en riant de la mort… Depuis qu’il est mort, la mort ne fait plus rire personne. » René Fallet (in Georges Brassens, Denoël)
Georges Brassens est mort le 29 octobre 1981. Il est enterré à Sète, au « Cimetière des pauvres ».

  • État du produit : Neuf

boutique LIVRES Georges Brassens Brassens

Suggestions

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !