Votre panier est vide  Votre compte

Quel bel homme !

On me demande parfois si je ne me lasse pas de toujours jouer "la même chose" depuis tout ce temps.
D'une part je ne joue pas que Jean d'ici Ferrat le cri, je joue assez régulièrement (et de plus en plus) "J'ai rencontré un pays", notre deuxième spectacle "maison". 
Et de toute façon, chaque représentation est pour moi différente. 
Ceci étant dit, il y a tout de même des soirées qui sortent "du lot" : 

Attention, le spectacle commence ...

"Quand vous viendrez chez moi gn'aura pas à s'en faire 
La porte s'ouvrira gn'aura le corridor 
Et vous serez chez vous souris dans un gruyère 
Les volets seront mis pour oublier dehors..." Chante Ferrat...

J'ouvre la porte, la salle est sombre et silencieuse. 
J'avance de quelques pas...
J'entend, vaguement un chuchotement sur ma gauche :
-Héééé, hééééééééééé.....Rooooo Il m'entend pas... ! 
Je continue à avancer, droit devant moi, toujours dans le noir.
-Hééééééé, héééééé .... Il y a une place à côté de moi ! Roooooo...
J'avance toujours, droit devant. 
Une léger projecteur éclaire, à présent le mur de pierre qui me fait face. 
Encore, un pas, et je sais que je vais sortir de l'ombre.
Je monte sur scène, dos à la salle que je viens de traverser et j'entend :
-Pfffff pour une fois qu'il y avait un bel homme !

Surtout ne pas rire... 

Se dire que tout va bien, que perruque et moustache sont bien collées ....

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !