Votre panier est vide  Votre compte

Tout à commencé comme ça...

On me demande souvent :"Comment avez vous eu l'idée de créer ce spectacle du vivant de Jean Ferrat ?"

Le 1er, (ou peut-être le 2 ?) janvier 2001, je prenais l'apéritif avec Joël Bioux, au village vacances de Vogüé. Joël est un ancien animateur de village vacances. Il a travaillé en différentes régions de France. Un jour il a "tourné la page". Il a créé un personnage : L'Inspecteur Tigan. Il se produit en tant qu'artiste pour ce type d'établissement, mais aussi des C-E, des associations ou mairies.... Il est plein d'idées et d'humour et à une mémoire étonnante. Je vous invite vraiment découvrir "Linspecteur Tigan", si ce n'est pas déjà fait, rires garantis.

Nous discutions du "métier" et je lui faisais part de mon intention, à mon tour, de "tourner la page". "Ras la casquette" des soirées Karaoké, soirées dansante et autres organisations de loto, concours de pétanque et belote. Il m'arrivait, assez souvent d'accompagner les touristes au micro d'autocars ou au volant de minibus sur les routes ardéchoises et donc, bien évidement à Antraigues. J'avais aussi en charge l'organisation des séjours, la mise en place des équipes d'animations enfants et adultes, des visites culturelles et des activités sportives... Un travail agréable et varié, mais au bout de  10 ans, père de famille et la quarantaine arrivant, j'avais envie de faire "autre chose". Sans savoir, si j'avais réellement envie de continuer dans le tourisme. Peut être retrouver le monde de la Radio, que j'avais quitté 10 ans plus tôt ?

Je demandai à Joël ce qu'il faisait comme animation à l'époque quand il était encore dans le métier. Il énumérait, dans un premier temps, à peu près les mêmes jeux et activités que je souhaitai, justement, cesser. Il termina par : "Un jour, avec mon équipe d'animation, on a créé un spectacle pour raconter la vie de Dalida".

-Stop! Lui dis - je. C'est ça ! C'est ça qu'il faut que je fasse... Pas sur Dalida bien sur, mais sur Jean Ferrat ! Tu ne peux pas savoir le nombre de questions que les gens me posent à son sujet. Il est très apprécié, mais, sans doute mal connu.

-Ferrat ?  Ha ben oui ! Me dit-il. J'adore en plus ! Je dois avoir tous ses disques à la maison...

- Moi aussi et j'ai tout une collection d'articles de presse. J'ai la chance de le croiser quelques fois. En mars, j'organise deux séjours consécutifs le thème sera : "Chansons et musique de toujours". Il me faut présenter un spectacle sur la vie de Ferrat pour ces séjours là !".

Dans les heures qui suivaient, je négociai après de mon directeur, l'embauche, sur une période donnée, de Joël pour réaliser le "fil conducteur" et la mise en scène !

C'était le tout début d'internet, régulièrement, je faisais parvenir à Joël des infos sur Jean Ferrat, par mail. Celui-ci, en retour, me faisait parvenir le 1er acte, puis les suivants. J'apprenais le 1er acte, pendant qu'il écrivait le second, etc....

Maryline son épouse contribua elle aussi : elle enregistra une voix. Un ami espagnol du couple en enregistra une autre,...et son chien quelques aboiements.

3 mois, plus tard, avait lieu le "première". Qui ne devait être suivit que d'une seule autre représentation, quinze jours plus tard...

J'ai reçu, dès le première tellement de retour positifs, et j'ai pris tellement de plaisir à créer et à jouer ce spectacle que 16 ans plus tard je le joue encore et je n'ai prévu d'arrêter.

J'ai apporté, par la suite,  pas mal de modifications, bien évidement, des informations complémentaires, un jeu différents, le montage diapos, etc.... Mais "le fil conducteur" est toujours le même. Je le dois à l'ami Joël Bioux.

Joël, qui, à l'annonce de décès de Jean, le 13 mars 2010 m'a appelé et proposé d'aller ensemble à Antraigues pour l'enterrement. Quand il a appris que je n'irai pas, que j'avais choisi de maintenir une représentation prévue cet après-midi là, il décida de venir assister au spectacle. Une représentation très "particulière" bien évidement. Mais j'ai joué, comme d'habitude. Je voulais que Jean soit toujours "là".

Nous sommes allé ensemble, en fin d'après midi, le 16 mars sur la tombe de Jean. Puis à "La montagne" prendre un verre. Nous avons longuement flâné, sur ses pas, sur la Place de la Résistance.

Merci Joël.

Tu as su trouver les idées, tu as su m'épauler, m'encourager, me corriger aussi.

MERCI 1000 fois Joël

 

17436095 1619035938124483 6403173240107902503 o

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !