Votre panier est vide  Votre compte

"Het dorp"

On me demande souvent si des "étrangers" viennent assister à notre spectacle sur Jean Ferrat. Si celui-ci "est connu en dehors de la francophonie ?".

Nous avons un très grand parking qui nous permet d'accueillir, pour la nuit, des camping-cars. Le stationnement leur est offert si ils assistent au spectacle.

Toutefois, je le précise souvent : nous sommes un lieu de spectacle qui accepte les CC et non pas une aire de CC qui organise des spectacles... La nuance est importante.

Un soir, Cécile me fait part de son embarras : "Des Camping caristes néerlandais se sont inscrits au spectacle. Mais ni l'un ni l'autre ne parle, ni ne comprend, le français. Nous avons échangés quelques mots en anglais, tant bien que mal. Je leur ai dis qu'il y avait un spectacle. Ils ont alors voulu payer non pas la place de parking, mais leurs places au spectacle"...

Ennuyé à mon tour, j'ai alors décidé d'aller les rencontrer. Pour, moi aussi, leur expliquer que le spectacle, n'était pas uniquement fait de chansons. Qu'il ne leur serait pas facile de tout suivre... Ils  me firent comprendre qu'ils souhaitaient maintenir leurs réservations. Je leur ai donné quelques explications sur le spectacle et la vie de Jean Ferrat en anglais. (Enfin,... "en anglais"...avec "mon Anglais", qui n'a rien à envier à celui de Jossillon. Celles et ceux qui se souviennent de "La Leçon d'Anglais" de l'humoriste ardéchois Jacques Bodouin apprécieront) Je leur ai parlé de "Het dorp", une chanson, très connue chez eux, j'ai pu le vérifier à de nombreuses reprises. "Het dorp" n'est autre qu'une "version" néerlandaise de "La montagne". (La musique est la même, mais le texte n'a rien à voir).

Le soir ils assistèrent au spectacle, prirent le verre de l'amitié, tous deux, en tête à tête. A leur départ, ils mont fait de grands signes de la main.

Le lendemain je me trouvai seul à la boutique. La dame arrive et me dit : "Cécile ? Where is Cécile ?".

Elle était à l'appartement. Je compris que la dame souhaitait vraiment la voir. J'appelai donc Cécile qui descendit  rapidement....

La dame nous invita alors à regarder vers le camping car qui stationnait sur le parking. La porte s'ouvrit. Et nous entendîmes un ... saxophone.

Dès les premières notes jouées nous avons reconnu "La montagne". Le monsieur, tout en jouant descendit du camping car et vint nous rejoindre sur la terrasse. Inutile de vous dire que ce fut pour  nous une très forte séquence émotion. Ils avaient, bien évidement, reconnu, cet air qui leur était, à eux aussi, si familier. sans, pour autant savoir, alors, quelle était de Jean Ferrat.

Nous avons voulu immortaliser cet instant. Pour cela nous avons demandé au monsieur de rejouer devant notre caméscope.

Un beau souvenir....même si, vous le remarquerez, notre cher Garfield avait, sans doute moins apprécié. 

 

 

Voici la chanson "Het dorp"

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !